Retour à la page portail
Etablissement climatique en pneumo allérgologie de 1 à 16 ans
Retour à la page d'accueil
Accédez à la fiche de préadmission

   Pathologies

LES RHINITES POLLINIQUES

La fin de l'hiver..le début des beaux jours..belles promenades en perspective..
Mais malheureusement, pas pour tout le monde!En effet,c'est aussi la saison des rhinites allergiques aux pollens qui est de retour! Rhinites qui, sans prise en charge adaptée, peuvent gâcher considérablement le quotidien de bon nombre de patients!
Les rhinites allergiques se caractérisent par la présence, à des degrés plus ou poins importants, d'une rhinorhée (écoulement nasal) persistante, d'éternuements, d'obstruction nasale, mais aussi de démangeaisons du nez et d'une perte de l'odorat. Elles sont souvent associées àdes symptômes évocateurs de conjonctivite, mais aussi à de l'asthme:on estime en effet que la rhinite est présente chez plus de 75% des patients suivis pour asthme allergique.
Les rhinites allergiques peuvent être permanentes, et l'on suspecte alors dans un premier temps les allergènes perannuels(acariens, phanères animales,..) ou intermittentes. Lorsqu'elles surviennent au printemps, les pollens sont le plus souvent incriminés.
Les rhinites polliniques seraient présentes chez environ 10% des enfants d'âge scolaire et chez 15% des adolescents.
Plusieurs types de pollens sont individualisés,dont les pollens d'arbres (frêne, platane, chêne, charme, bouleau,cyprés,..), les pollens de graminées (dactyle, phléole,..), les pollens d'herbacées ( ambroisie, armoise, pariétaire,..)
La période de pollinisation varie selon la région et le type de pollens: en gros, on retrouve les pollens d'arbres de janvier à mars, les graminées de mars à juillet et les herbacées perdurent jusqu'à l'automne.
Une fois le diagnostic confirmé de rhinite pollinique et l'allergène identifié, la prise en charge consistera dans un premier temps à éviterau maximum le contact avec les pollens concernés.
On pourra aussi administrer un traitement médicamenteux: antihistaminique par voie orale, anti inflammatoire par spray nasal. Enfin, il pourra être proposé dans certains cas une désensibilisation par voie injectable ou sublinguale.
                                                                                               Dr Karine MORELLE
                                                                                                Pneumopédiatre





LES TOUT-PETITS
3 Promenade de la Grange - 66760 Bourg-Madame / Tél. 33 (0)4 68 04 50 59 - Fax. 33 (0)4 68 04 54 72
Cliquez ici pour nous contacter par email